François Hollande exhorte Nicolas Sarkozy à "l'élégance"

le
4
FRANÇOIS HOLLANDE INVITE NICOLAS SARKOZY À "L'ÉLÉGANCE"
FRANÇOIS HOLLANDE INVITE NICOLAS SARKOZY À "L'ÉLÉGANCE"

PARIS (Reuters) - François Hollande a répliqué lundi soir aux critiques de Nicolas Sarkozy à l'endroit de sa compagne Valérie Trierweiler, journaliste à Direct 8, accusant implicitement le chef de l'Etat d'inélégance.

"Il y a un principe dans la vie, c'est l'élégance, il faut être élégant", a déclaré le candidat socialiste à la présidentielle lors de l'émission "Parole de candidat" sur TF1.

"Qu'il s'en prenne à moi", a-t-il ajouté. "Mais s'en prendre à une journaliste indépendante parce qu'elle est ma compagne? Je laisse cela au jugement des Français : ça s'appelle l'élégance".

Nicolas Sarkozy, que ses détracteurs accusent d'être "le président des riches", a évoqué lundi matin sur RTL les liens de François Hollande avec des personnalités de la finance. Il a alors cité Valérie Trierweiler, qui travaille dans une ex-chaîne de télévision de Vincent Bolloré -Direct 8- que l'homme d'affaires a revendue à Canal+.

"Est-ce que le fait de travailler dans le groupe de M. Bolloré crée un sentiment de dépendance du candidat socialiste à l'endroit de M. Bolloré? La réponse est non, je ne lui ferai pas ce procès, j'aimerais qu'on ne le fasse pas à moi!", a dit le président.

En 2007, le chef de l'Etat avait été critiqué pour avoir effectué en famille une brève croisière sur le yacht du même Vincent Bolloré, après son élection.

Réponse de Valérie Trierweiler sur Twitter : "Nicolas Sarkozy se sait pas ce qu'est le journalisme indépendant."

François Hollande a accusé lundi Nicolas Sarkozy d'avoir "eu des erreurs de comportement".

"Je sais qu'il a un problème, qu'il le confie, qu'il l'avoue, qu'il dit qu'il n'aurait pas dû être au Fouquet's (le soir de son élection-NDLR), qu'il a été sur un bateau qui appartenait à M. Bolloré", a dit le candidat socialiste. "Ce n'est pas une raison, parce qu'il a commis des erreurs, de les laisser penser commises par tous".

François Hollande s'est par ailleurs écarté des propos de sa porte-parole Najat Vallaud-Belkacem comparant Nicolas Sarkozy à l'ex-président russe Vladimir Poutine et à l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi.

"Je n'ai pas besoin d'aller prendre des exemples à l'étranger", a-t-il dit. "Le président sortant a un bilan".

"Ça peut arriver, la polémique peut s'envenimer", a-t-il dit à propos de sa porte-parole. "Moi j'essaie d'être au niveau que les Français réclament dans une élection présidentielle, c'est-à-dire au niveau de leurs problèmes".

Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6486201 le mardi 28 fév 2012 à 13:11

    AVIS A TOUS LES INTERNAUTES --- Dan mazo est sur ce forum ne le contrariez surtout pas sinon vous allez être insultés grave c'est un grand démocrate de gauche

  • M6486201 le mardi 28 fév 2012 à 10:20

    Le bouffon de Corrèze peut applique cette demande à lui même Avec son programme qu'il sait totalement irréalisable(il a prévenu hier qu’avec moins de 0.5% de croissance il ne l'appliquerait pas!)il n' a que la critique insultante envers son adversaire. Le monde et surtout la France ont besoins de bâtisseurs pas de démolisseurs

  • Orange37 le lundi 27 fév 2012 à 22:53

    M6364724 : De mieux en mieux, il y a aussi des débiles à l'UMP

  • 2445joye le lundi 27 fév 2012 à 22:36

    Alors là les souhaits de François Hollande sont vraiment irréalistes: il faudrait reprendre à la base toute l'éducation de cet individu et encore le résultat ne serait pas garanti.