François Hollande évoque la Syrie avec des dirigeants occidentaux

le
0
FRANÇOIS HOLLANDE ÉVOQUE LA SYRIE AVEC DES DIRIGEANTS OCCIDENTAUX
FRANÇOIS HOLLANDE ÉVOQUE LA SYRIE AVEC DES DIRIGEANTS OCCIDENTAUX

PARIS (Reuters) - Le président François Hollande a évoqué dimanche par téléphone la situation en Syrie avec plusieurs dirigeants occidentaux, dont le président Barack Obama, a annoncé l'Elysée.

Le président français a déclaré à son homologue américain que "tout concordait pour désigner le régime de Damas comme l'auteur de ces attaques inacceptables", a dit l'Elysée, faisant allusion à l'attaque chimique présumée près de Damas mercredi dernier.

Dans un communiqué, la Maison blanche a précisé par la suite que les deux hommes "(...) ont discuté de réponses possibles par la communauté internationale et convenu de nouvelles consultations étroites".

Quelques heures plus tôt, samedi soir, David Cameron avait eu un entretien téléphonique avec Barack Obama sur la Syrie, et les deux hommes étaient convenus de se consulter concernant "les possibilités de riposte de la communauté internationale", avait dit la Maison blanche.

François Hollande et le Premier ministre britannique, David Cameron, ont eux aussi "convenu de se consulter dans les plus brefs délais sur les réponses à apporter à cet acte intolérable", indique l'Elysée en faisant allusion là de même à l'usage présumé d'armes chimiques à la périphérie de Damas.

François Hollande s'est également entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel. D'après l'Elysée, les deux dirigeants "(...) ont dénoncé l'utilisation effroyable des armes chimiques.".

Il a également parlé avec le Premier ministre australien Kevin Rudd, dont le pays doit assumer la présidence tournante du Conseil de sécurité des Nations unies en septembre.

Selon l'opposition syrienne, les forces du régime de Bachar al Assad ont procédé tôt mercredi à un bombardement chimique massif contre certains faubourgs de Damas, faisant selon les sources de 500 à 1.300 morts.

Jean-Baptiste Vey à Paris et Mak Felsenthal à Washington; Eric Faye et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant