François Hollande défend sa méthode pour réformer

le
4
François Hollande a défendu le dialogue social comme méthode de réforme, lundi à l'Élysée.
François Hollande a défendu le dialogue social comme méthode de réforme, lundi à l'Élysée.

"Notre économie est aussi une condition de [la] cohésion" du pays. Difficile pour François Hollande de prononcer des voeux aux "acteurs de l'entreprise et de l'emploi" sans faire référence aux attaques terroristes qui ont frappé la France. Alors, le président s'est efforcé de lier les enjeux économiques à l'unité nationale. La nation "doit se retrouver aujourd'hui pour trouver la force économique qui lui permettra à la fois de peser sur la scène mondiale et d'offrir un avenir économique à chacun", a-t-il lancé aux représentants des entreprises et des salariés rassemblés à l'Élysée.

Contrairement à l'année dernière, le chef de l'État n'avait pourtant pas de grandes annonces à faire. Il s'est contenté de lister tout ce qu'il avait fait pour relancer l'économie. Le pacte de responsabilité et sa montée en charge en 2015, avec l'augmentation du crédit d'impôt compétitivité-emploi (CICE) à 6 % de la masse salariale en dessous de 2,5 fois le smic ou le dispositif "zéro charges" patronales pour un salarié au salaire minimum. "L'État y consacre 40 milliards à l'horizon 2017, c'est une somme considérable au regard de l'état de nos finances publiques", a-t-il rappelé.

Amortir le choc du chômage

Avant de lister méticuleusement tout ce qu'il avait fait pour maintenir la cohésion sociale, en attendant que les réformes portent leurs fruits. Le président compte encore et toujours sur un recours massif aux emplois aidés pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le lundi 19 jan 2015 à 20:23

    Sa méthode, il a dit le flambe ' quelle méthode, il ne sait rien faire il aurait du mal à avoir une methode

  • pichou59 le lundi 19 jan 2015 à 16:01

    sa méthode : détourner l'attention du "petit peuple" sur la réalité des problèmes : 28 chômeurs de plus le mois dernier, ne pas toucher à la fonction publique, ne pas supprimer tous les avantages des élus..., préserver les sièges des petits copains.... pour les prochaines élections!!!!!!

  • kejocol le lundi 19 jan 2015 à 15:27

    ah bon, il a une methode, je n'avais pas remarqué. ce qui est sur est que sa methode est base sur les hausses impots payees principalement par les francais moyens pour financer les fonctionnaires, syndicats pou.rris et autres senateurs qui servent a rien. le travailleur n'est plus represente ni en politique ni par les syndicats. alors on vire.

  • Aston54 le lundi 19 jan 2015 à 14:55

    La Loi française ne punie-t-elle pas l'imposture??