François Hollande comprend les doutes face à une situation grave

le
11
FRANÇOIS HOLLANDE PREND ACTE DES DOUTES DES FRANÇAIS
FRANÇOIS HOLLANDE PREND ACTE DES DOUTES DES FRANÇAIS

PARIS (Reuters) - François Hollande a pris acte mardi des "doutes" et des inquiétudes des Français face à la situation "grave" du pays et souligné que son impopularité actuelle ne remettrait pas en cause sa volonté de redressement.

"Une alternance change le pouvoir mais elle ne change pas la réalité", a déclaré le chef de l'Etat en préambule de la première grande conférence de presse de son quinquennat.

"Quelle est-elle cette situation? Elle est grave", a-t-il lancé, citant notamment la hausse durable du chômage, "le décrochage productif" et "la perte continue de compétitivité depuis dix ans".

"Il n'est pas utile ici de revenir sur les responsabilités du passé", a précisé François Hollande, alors que l'opposition de droite, qui l'accuse d'inertie, lui reproche d'imputer la situation économique de la France à la politique de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy.

"Je comprends les doutes qui peuvent exprimer", a-t-il dit alors que sa cote de confiance ne cesse de s'éroder dans les sondages.

"La seule question qui vaille à mes yeux, ce n'est pas l'état de l'opinion aujourd'hui, c'est l'état de la France dans cinq ans", a souligné le président de la République.

"Une politique n'est pas une accumulation de propositions ou de mesures aussi fortes soient-elles. Ce n'est pas une addition de réformes aussi utiles soient-elles. Ce n'est pas une comptabilité de promesses aussi respectées soient-elles", a-t-il dit.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le mardi 13 nov 2012 à 19:16

    Et là surtout, celle que je trouve la meilleure : "Avant moi, la France était coupée en deux. Avec moi, elle sera pliée en quatre !" (Coluche)

  • chatnour le mardi 13 nov 2012 à 19:11

    «Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire.» (Coluche)

  • chatnour le mardi 13 nov 2012 à 18:58

    «C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers.» (Coluche) Vous ne trouvez pas que ça s'applique plutôt bien en ce moment ?

  • chatnour le mardi 13 nov 2012 à 18:55

    «C’est pas compliqué, en politique, il suffit d’avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !» (Coluche)

  • chatnour le mardi 13 nov 2012 à 18:53

    «Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords.» (Coluche)

  • cavalair le mardi 13 nov 2012 à 18:39

    les problemes de la France sont dus a Sarko. mais maintenant.....Zoro est arrive...sans se presser. Le petit zorro avec ses femmes et son grand chapeauOn est sauve dans 5 ans il n'y aura plus de chaumage

  • M4841131 le mardi 13 nov 2012 à 18:14

    François Hollande comprend les doutes face à une situation grave : ====> au fait, la crise n'a pas démarré en 2007, il est rapide , juste 5 ans, bravo "anormal 1er"

  • coco123 le mardi 13 nov 2012 à 18:11

    il deçoit de plus en plus comme tous les présidents

  • janaliz le mardi 13 nov 2012 à 17:59

    Bientôt fracassé dans le mur de ses contradictions.

  • janaliz le mardi 13 nov 2012 à 17:49

    Hollande ne comprend rien.

Partenaires Taux