François Hollande cherche un nouveau souffle

le
0
Le contexte de la campagne du socialiste est bouleversé depuis la candidature de Nicolas Sarkozy.

François Hollande n'a pas encore trouvé la pierre philosophale. Celle qui lui permettra non pas de changer le plomb en or mais de passer du rejet de Nicolas Sarkozy, qui le porte, à l'adhésion à sa personne, qu'il recherche. Le candidat socialiste l'expliquait d'ailleurs ce week-end en Corrèze: la présiden­tielle s'apparente à un référendum contre le président sortant. Mais il ajoutait: «Le référendum est un rejet et un choix.» Il espère que les Français se tourneront vers lui de manière positive: «Le choix est pour moi.» À l'heure où les deux camps observent l'évolution des sondages, François Hollande poursuit sa campagne sans vouloir s'inquiéter.

Pour l'instant, donc, ça ronronne. Le candidat socialiste décline son projet de manière thématique. Mercredi 22 février, il a rendu visite à l'association AC Le Feu, dans un squat parisien. Dans l'après-midi, il se trouvait dans l'Essonne pour ­parler de la recherche. Jeudi, il est en Mayenne pour évoquer l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant