François Hollande célèbre un dernier 11 novembre très politique

le
0
François Hollande devant la tombe du Soldat inconnu. 
François Hollande devant la tombe du Soldat inconnu. 

Est-ce un signe ? Pour cette dernière (du quinquennat), il n'a pas plu. Dans la tempête politique, entre sondages plombés et contestation dans son propre camp, François Hollande a pu profiter d'un temps clément. Et d'une petite parenthèse. Rompu à l'exercice, le président de la République a conduit la dernière cérémonie du 11 novembre de son mandat. Comme chaque année, il a déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, a passé les troupes en revue avant de raviver la flamme sur la tombe du Soldat inconnu.

LIRE AUSSI : Campagne 2017 : Hollande monte son état-major... sans Valls

Durant cette cérémonie, il était accompagné par le Premier ministre, Manuel Valls, considéré comme un recours pour 2017, et de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense et dernière fidèle de François Hollande. À noter, la présence dans la tribune officielle de Nicolas Sarkozy qui a échangé une poignée de main avec le chef de l'État. C'est la deuxième fois que le candidat à la primaire de la droite répond à l'invitation du président de la République. François Hollande a également passé de longues minutes avec les familles des soldats morts pour la France lors d'opérations extérieures. Il a également rendu hommage aux victimes du terrorisme, alors que ce week-end sera marqué par le premier anniversaire des attaques du Stade de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant