François Hollande bénéficie d'un vrai faux état de grâce

le
5
Populaire dans les sondages, le président de la République n'est toutefois pas plébiscité comme avaient pu l'être François Mitterrand ou Jacques Chirac, ses prédécesseurs.

Le climat est incertain. Sous l'averse, mardi à Caen, François Hollande plaisante et évoque une pluie «bienfaitrice». Il commence à avoir l'habitude: depuis son élection, il n'a pas été gâté par la météo. C'est sous la pluie qu'il avait remonté les Champs-Élysées, le jour de son investiture. L'image avait séduit ses proches: «C'est un président qui se mouille.» Voilà de quoi marquer l'opinion. Un mois après son élection, le nouveau président de la République est en réalité sous observation de l'électorat, indulgent mais sans illusion à son égard. Un a priori positif à confirmer...

Président populaire

François Hollande est populaire. Les instituts sont convergents pour le souligner: 59 % de bonnes opinions, selon le dernier baromètre OpinionWay, 58 % selon LH2, par exemple. Mais il n'est pas plébiscité comme avaient pu l'être François Mitterrand ou Jacques Chirac, ses prédécesseurs. Nicolas Sarkozy était légèrement plus populaire que Franç

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 8 juin 2012 à 08:09

    JPi - Moralité: Le payement c'est pas maintenant.

  • M4189758 le vendredi 8 juin 2012 à 08:08

    JPi - 2007, Ségolène candidate quand elle ignorait une réponse elle nous lançait: « On demandera aux Français ». Flambi lui dit « C’était prévu ». Aucun ne nous disait « Comment réduire les déficits français ? ». Alors, Français, voulez vous, comme les européens, la retraite à 65 ans ? Travailler, officiellement, plus que 35h semaine ? Un équilibre de la sécurité sociale ? Voulez vous que ce soit vos enfants qui payent pour tout ça ou les autres : les européens ? Bonjour la justice !

  • M4189758 le vendredi 8 juin 2012 à 08:05

    JPi- Plutôt qu'une retraite à 60 ans, une retraite décente pour tous serait + juste. Pourquoi devant la différence de montant entre les retraites le PS ne propose-t-il pas + de justice et de décence ? Par exemple la fin des cumuls des retraites payées par l’état. Ici on parle des retraites que les polis tiques se sont votées. Un plafonnement des retraites serait aussi le bien venu : l’état n’a plus les moyens de payer des retraites de 19.000 euros aux uns et 700 à d’autres.

  • M4189758 le vendredi 8 juin 2012 à 08:04

    JPi - «Ceux qui ont eu tant de privilèges, aux dépens des autres.» Comme privilégiés, naguère, on avait les nobles et today nous avons les polis tiques. Différences entre les deux ? Les premiers tenaient leur pouvoir des Dieux : droit divin ou divin droit, comme vous voulez. Et les seconds tiennent leur pouvoir de la démocratie : les veaux sont à l’honneur. Nous, nous n'y avons rien gagné. A comparer aux révoltes arabes : des arabesques.

  • M4189758 le vendredi 8 juin 2012 à 08:04

    JPi - Il disait que Mr Sarkozy divisait les Français. Et lui ? Les pauvres contre les riches. Les privilègiés, pardon les polistiques, contre les abusés. Plus de justice: moi aussi je dis plus de justice pour les autres.