François Hollande a rendu visite à Valérie Trierweiler jeudi soir

le
30
François Hollande a rendu visite à Valérie Trierweiler jeudi soir
François Hollande a rendu visite à Valérie Trierweiler jeudi soir

Alors qu'elle est hospitalisée depuis une semaine, suites aux révélations de «Closer» sur une liaison de François Hollande avec Julie Gayet, Valérie Trierweiler a reçu jeudi soir la visite de son compagnon, affirme ce vendredi France Inter. Jusque-là, le couple présidentiel avait communiqué par SMS et par téléphone. Selon l'entourage de la première dame, ce sont ses médecins qui n'auraient pas souhaité que le président lui rende visite avant.

Vendredi, Valérie Trierweiler était toujours hospitalisée à la Pitié Salpetrière (Paris XIIIe), suscitant de nombreuses interrogations sur son état de santé et son avenir à l'Elysée. « Elle ne sortira pas tout de suite, elle est affaiblie. Depuis son malaise, sa tension ne remonte pas », expliquait encore son entourage jeudi. Après sa sortie de l'hôpital, qui ne devrait pas intervenir avant quelques jours, elle pourrait poursuivre sa convalescence « au vert », à l'écart des paparazzis.

Même s'il n'y pas de statut officiel de première dame, la compagne du président, qui s'est engagée dans des causes humanitaires, en particulier en faveur des enfants et des femmes victimes de violences lors de conflits, y dispose d'un cabinet composé de quatre personnes.

Le chef de l'Etat a promis de clarifier la situation de son couple avant sa visite d'Etat prévue le 11 février aux Etats-unis à l'invitation du couple Obama. Mais déjà, certains proches de François Hollande, qui n'a jamais été marié, pas même avec la mère de ses quatre enfants, Ségolène Royal, lui conseillent d'inaugurer «une présidence célibataire».

Parallèlement, le magazine «Closer» affirme dans son numéro de vendredi que la relation entre le chef de l'Etat et Julie Gayet dure depuis deux ans. L'hebdomadaire a déjà reçu une assignation de l'actrice pour atteinte à la vie privée. Elle réclame 50.000 euros de dommages et intérêt, 4.000 euros pour les coûts de procédure, ainsi qu'une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5850553 le samedi 18 jan 2014 à 18:56

    continuez à rever dans votre sectarisme béa!!!alors que vous avez tout à perdre!!la preuve!

  • M5850553 le samedi 18 jan 2014 à 18:54

    Vous avez l'air de découvrir le monde politique et "ses travers" (G ou D )il faut poser les valises!!les mecs!!!on est en 2014!!!!lol!!

  • T20 le samedi 18 jan 2014 à 17:04

    La vidéo Francois/Valérie: - http://www.youtube.com/watch?v=b6pIJyfpDZo

  • T20 le samedi 18 jan 2014 à 16:41

    EST-CE QU'ELLE A VOULU LE LAISSER RENTRER DANS SA CHAMBRE ? A MON AVIS NON !

  • trador8 le samedi 18 jan 2014 à 16:13

    Ridiculous

  • peggy111 le samedi 18 jan 2014 à 12:41

    il se prend pour mitterant mais il a pas la meme classe

  • M3493130 le samedi 18 jan 2014 à 11:30

    Désolant. Normal qu'il lui rende visite même si ce doit être dur pour elle. En fait, elle n'était qu'une maîtresse et n'avait aucun droit légitime sur rien. C'est l'avantage de l'union libre sauf que là, il y a la République au milieu puisqu'elle jouait un rôle public. Homme normal oui sans doute mais un président se doit d'un comportement exemplaire et là ?

  • M3493130 le samedi 18 jan 2014 à 11:30

    Désolant. Normal qu'il lui rende visite même si ce doit être dur pour elle. En fait, elle n'était qu'une maîtresse et n'avait aucun droit légitime sur rien. C'est l'avantage de l'union libre sauf que là, il y a la République au milieu puisqu'elle jouait un rôle public. Homme normal oui sans doute mais un président se doit d'un comportement exemplaire et là ?

  • M9095115 le samedi 18 jan 2014 à 10:44

    Le Pépère phénomêne de l'illusion et du mensonge mais qui plait encore à 20% de Français.Economiquement nous sommes encore à la 5 eme place mais dans dans 10 ans nous serons 13 eme.Il faudrait que les Français arrêtent de rêver

  • kelbelom le samedi 18 jan 2014 à 10:06

    Perso, R A B de cette affaire, mais je me pose une question : Comment les Chefs d'Etats étrangers vont-ils considérer désormais FH qui leur a menti de manière éhontée depuis le début. La liaison serait arrivée après son élection, je ne me serais pas posé la question. Comment ces chefs d'états peuvent-ils encore avoir confiance dans la voix de la France qui n'était déjà pas très audible ?