François Hollande à la rencontre des salariés de Petit-Couronne

le
1
FRANÇOIS HOLLANDE RENCONTRE DES SALARIÉS DE PETIT-COURONNE
FRANÇOIS HOLLANDE RENCONTRE DES SALARIÉS DE PETIT-COURONNE

VAL-DE-REUIL, Eure (Reuters) - François Hollande a déclaré samedi que l'Etat français était aux côtés des salariés de Petroplus et que tout serait fait pour trouver un repreneur pour la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime).

La raffinerie, qui emploie environ 500 personnes, a été placée en règlement judiciaire après le dépôt de bilan du groupe suisse Petroplus. La date de dépôt des offres pour une reprise de la raffinerie a été fixée au 5 février prochain par le tribunal de commerce.

Le président de la République, en marge d'un déplacement à Louviers, a accepté de rencontrer une délégation de salariés de Petit-Couronne à Val-de-Reuil, dans l'Eure, en compagnie du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg et de celui des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ancien député de Seine-Maritime.

"Nous avons le devoir de tout faire pour chercher un repreneur dans les meilleures conditions", a déclaré François Hollande à la presse en arrivant sur place pour rencontrer les représentants des salariés.

"L'Etat est à leurs côtés et je voulais leur dire que même si je ne peux rien faire comme promesse définitive (...) ça dépendra beaucoup de l'existence et de la force du repreneur", a-t-il ajouté en disant espérer qu'une solution de reprise émerge à la date prévue.

Le chef de l'Etat est allé saluer la cinquantaine de militants, et autant de badauds, venus à sa rencontre. "Ça fait plus d'un an qu'on se bat pour nos emplois, pas pour avoir de meilleures conditions de licenciement", a dit aux journalistes Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale. "On ne va pas mourir en silence".

Elizabeth Pineau avec Marc Parrad, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le samedi 5 jan 2013 à 12:54

    Bien ça nous fait donc 3 articles à la suite sur le voyage de zorroland . SI cela ne sappelle pas de la propagande pour un samedi. Cest vrai quà lAFP le samedi ....... Il ny a personne donc ils scan les infos des autres press agency