François Fillon vante «la continuité»

le
0
VIDÉOS - Se défendant d'être devenu un «hyper-premier ministre», il a au contraire réaffirmé sa fidélité à Nicolas Sarkozy et promis un «gouvernement de combat» pour faire face aux défis jusqu'en 2012.

François Fillon repart au combat pour la fin du quinquennat. Reconduit dimanche à la tête d'un nouveau gouvernement, le premier ministre s'est exprimé mardi devant le groupe UMP l'Assemblée nationale, réuni à huis clos, puis devant tous les députés dans l'hémicycle. Tenant un discours offensif, il a réaffirmé sa fidélité à Nicolas Sarkozy et annoncé un «gouvernement de combat» pour faire face aux défis économiques.

François Fillon a d'abord pris la parole devant les députés UMP, réunis pour la première fois depuis le remaniement et qui l'ont «applaudi comme jamais», selon des participants. À ceux qui affirment qu'il a imposé au président Nicolas Sarkozy sa reconduction à Matignon, il a rappelé que «le président est élu par les Français pour conduire le pays. Le rôle du gouvernement et de la majorité, c'est de mettre en oeuvre ses choix». «L'hyper-premier ministre, quelle formule dérisoire!», s'est-il exclamé à propos de la formule reprise dep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant