François Fillon se fracture le pied dans un accident à Capri

le
8

ROME/PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre François Fillon s'est fracturé un pied dans un accident de scooter dimanche sur l'île italienne de Capri, au large de Naples, et a été transféré à Rome par hélicoptère où il a été opéré, a-t-on appris lundi auprès de son entourage.

François Fillon circulait seul sur le deux-roues qui a glissé sur la chaussée au freinage. Le scooter est alors tombé, lui écrasant le pied, a-t-on précisé à Reuters.

"Il souffre d'une fracture ouverte. Il a été opéré à la clinique Villa Stuart à Rome, qui est spécialisée en orthopédie", a-t-on déclaré.

Un porte-parole de la clinique, également renommée dans le domaine de la médecine sportive, a déclaré que l'intervention s'était déroulée sans problème mais qu'il était encore trop tôt pour dire quand il pourrait sortir.

"Il va bien et aujourd'hui, il a demandé à lire des journaux français et italiens", a-t-il déclaré.

François Fillon a été opéré par les docteurs Pierpaolo Mariani et Attilio Santucci, qui ont notamment opéré dans le passé les internationaux de football italien Francesco Totti et français Philippe Mexes.

Le député de Paris, qui est âgé de 58 ans, pourrait être rapatrié en France "dans les prochains jours", selon son entourage.

François Fillon, qui est un passionné de course automobile, passait le week-end avec le président de Fiat et de Ferrari Luca di Montezemolo, a-t-on confirmé.

Luca di Montezemolo s'est rendu lundi matin à la clinique à bord de son hélicoptère personnel pour lui rendre visite, a précisé le porte-parole de Villa Stuart.

Favori des sondages pour la présidence de l'UMP, scrutin qui se déroulera en novembre, François Fillon avait prévu de se rendre dans la Sarthe après son séjour italien et de reprendre sa tournée des fédérations UMP en Haute-Loire le 19 août.

"Il reprendra sa campagne, mais ça dépendra bien sûr de l'avis des médecins", a précisé son entourage, qui ajoute que son calendrier n'est pour l'heure pas modifié.

Son principal rival pour la direction du premier parti d'opposition français, Jean-François Copé, a prévu d'officialiser sa candidature le 26 août lors d'une réunion de son club "Génération France", dans les Bouches-du-Rhône.

Sophie Louet à Paris, Philip Pullella à Rome

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yvounet1 le mardi 31 juil 2012 à 11:41

    bien fait pour sa gu e u le , il n'a qu'a rouler en vélo

  • 90342016 le lundi 30 juil 2012 à 17:06

    on s en fou

  • hivaoa le lundi 30 juil 2012 à 16:35

    il a roulé sur le trou de la sécu. aucun interêt...s'inquiète t-on de notre santé à nous?

  • tmf43 le lundi 30 juil 2012 à 16:25

    Le pied seulement ? Dans l'équipe des dictateurs communistes staliniens, il était en bonne place avec son maître, woerth, lagourde et coppé. Bon débarras toute cette brochette de voyous. Ils auraient laissé quelqu'un de droite se présenter aux élections, on n'en serait pas là. Enfin, on supportera un gouvernement de gauche plus modérée 5 ans de plus !..

  • M2801849 le lundi 30 juil 2012 à 15:26

    Capri, c'est fini, et dire que c'était la ville de son premier amour....

  • grossard le lundi 30 juil 2012 à 15:03

    collusion collusion euhhhh non collision !

  • bigot8 le lundi 30 juil 2012 à 15:01

    cela ne risque pas d arriver a guimauve hollande le conquérent des abimes

  • docteur7 le lundi 30 juil 2012 à 14:31

    C'est JF Copé qui lui a fait un croc en jambe !!!