François Fillon se cherche des relais

le
0
Échaudé par les récentes attaques du patron de l'UMP, le premier ministre veut s'organiser et partir à la rencontre des militants.?

«Il faut faire vivre l'aile sociale de la majorité.» Dans le Falcon qui les conduit le 8 avril à Vitré (Ille-et-Vilaine), où ils doivent tenir un meeting, François Fillon et Xavier Bertrand sont sur la même longueur d'onde. Ils jugent que Jean-François Copé «droitise» l'UMP. Et qu'il a une part de responsabilité dans le départ de Jean-Louis Borloo et le malaise qui gagne une partie de la majorité. Pour autant, estiment-ils, pas question de rentrer dans une logique d'affrontement. «Publiquement, c'est : “no comment !”, prévient le premier ministre. On ne rentre pas dans une logique belliqueuse. Mon rôle est d'assurer l'unité de la majorité.»

Une chose est sûre : l'attaque frontale de Copé contre Fillon, le 28 mars sur Canal+, a fait bouger les lignes. «Copé est clivant, il s'est mis du monde à dos, explique un ministre. Beaucoup considèrent que Fillon représente quelque chose. Ils veulent le voir incarner un repère, un pôle. Pour c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant