François Fillon reste favori pour sa propre succession

le
0
L'hypothèse d'un «troisième homme» n'est pourtant pas écartée


Cette fois, le compte à rebours a vraiment commencé. La promulgation de la loi sur les retraites et sa publication dès mercredi au Journal officiel ouvrent enfin la «séquence politique». Nicolas Sarkozy détaillera sa feuille de route pour les dix-huit mois qui viennent à l'occasion d'une intervention télévisée prévue le 18 novembre, juste avant de s'envoler pour le sommet de l'Otan, à Lisbonne. Il sera interrogé par Claire Chazal, David Pujadas et Michel Denisot.

Mercredi, au Conseil des ministres, le chef de l'État a indiqué que sa réforme avait «sauvé» le système des retraites par répartition. Nicolas Sarkozy en a profité pour féliciter François Fillon pour le travail accompli. «Fillon n'en a pas rajouté, raconte un ministre. Il l'a joué modeste. Il est trop habile pour manifester quoi que ce soit.» À quelques jours du remaniement - sans doute en début de semaine prochaine -, c'est toujours François Fillon qui tient la corde pour se succéder à lu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant