François Fillon reprend des couleurs

le
0
François Fillon lors de ses voeux, le 15 janvier 2014.
François Fillon lors de ses voeux, le 15 janvier 2014.

François Fillon a-t-il pris de nouvelles résolutions ? Mercredi, à la Maison des polytechniciens où il présentait ses voeux, l'ancien Premier ministre a en tout cas résolument choisi de remiser sa stratégie automnale de va-t-en-guerre. Fini - pour l'instant - les "cassages de vaisselle" et les déclarations osées sur le FN : le Fillon 2014 n'est pas un candidat "en compétition", mais un homme d'État en observation et en arbitrage. Un retour aux sources, en somme. S'il a programmé cette intervention une semaine après les voeux de Jean-François Copé, au lendemain de la conférence de presse de François Hollande, c'est "de façon à ce qu'il puisse répondre" au président, indiquait son entourage. Et se placer ainsi dans l'imagerie médiatique comme l'égal du chef de l'État dans l'opposition. "J'ai entendu les voeux du président de la République et l'ai écouté hier", a-t-il gravement déclaré devant près de 200 personnes, représentants de Force républicaine et proches parlementaires réunis au grand complet (Baroin, Pécresse, Ciotti, Lellouche, Woerth, Longuet...) pour le soutenir. "J'ai un sentiment, celui d'un élève qui découvre sa mauvaise copie : on efface tout et on recommence !" Distribuant les mauvais points, François Fillon a déploré "dix-hui mois d'une politique brouillonne, d'augmentation drastique des impôts, de laxisme budgétaire, de relations tendues avec les entrepreneurs et les créateurs de richesse". À propos du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant