François Fillon plaide pour une augmentation de la TVA de 2 %

le
2
Le candidat à l'élection présidentielle, François Fillon, participe, le 30 août 2016, sur le campus d'HEC à Jouy en Josas, à un débat avec des entrepreneurs lors des universités d'été du MEDEF.
Le candidat à l'élection présidentielle, François Fillon, participe, le 30 août 2016, sur le campus d'HEC à Jouy en Josas, à un débat avec des entrepreneurs lors des universités d'été du MEDEF.

Le candidat à la primaire de la droite a détaillé son programme économique dans « Les Echos ». Il souhaite également la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune.

Candidat à la primaire de la droite pour l’élection présidentielle de 2017, François Fillon explique dans un entretien au quotidien Les Echos, daté du mercredi 14 septembre, qu’il augmentera la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de deux points s’il est élu. « Il faut que ce soit la consommation qui finance notre système social, pas le travail », argue l’ancien premier ministre (Les Républicains).

Alors qu’il avait annoncé, fin 2014, une hausse de 3,5 % de la TVA pour financer la baisse des charges, M. Fillon a finalement décidé de réduire cette augmentation. Une décision prise après l’ « ajustement des hypothèses macro-économiques reflétant la perspective probable à partir de 2017 », explique son entourage. « Ce cadrage économique plus précis permet de limiter la hausse nécessaire du taux de base et du taux intermédiaire de TVA à 2 %, soit environ 15 milliards d’euros », détaille-t-on.

Critique de Nicolas Sarkozy L’ancien chef du gouvernement affirme également au journal économique vouloir supprimer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour « favoriser la transmission d’entreprises et l’investissement en France ». Et de faire valoir :

« Ce n’est peut-être pas une mesure populaire mais il est choquant que les Français aient du mal à payer les retraites alors que nos plus beaux actifs rachetés par des fonds de pension étrangers financent celles des Texans. Il faut construire un capitalisme français qui investit en France et pour la France. » Interrogé sur les baisses...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 3 mois

    La TVA c'est mieux que toujours faire payer les mêmes.

  • r.pruvos il y a 3 mois

    si gérer un pays c'est toujours prendre de l'argent aux français pour boucher les trous , pas besoin d'avoir le bac.