François Fillon part à la reconquête de la France

le
0
L'ex-premier ministre apporte son soutien à des candidats aux municipales.

«C'est vrai qu'il faut mériter Briançon», lance François Fillon, déclenchant les rires de l'assistance. L'ancien premier ministre a bouclé jeudi en près de dix-sept heures sa tournée de soutien aux candidats UMP dans les Hautes-Alpes. Les enjeux y sont plus que symboliques. La région est à gauche, le conseil général à droite. En 2012, l'UMP a perdu son seul siège de député du département. À Gap, le parti a investi, pour la seconde fois, le maire sortant Roger ­Didier, ancien du PRG. À Briançon, la gauche l'a emporté en 2009, après annulation de l'élection de l'UMP Alain Bayrou.

Le soutien que François Fillon apporte aux chefs de file UMP Arnaud Murgia à Briançon et Henriette Martinez à Laragne-Montéglin est donc plus que bienvenu. C'est sur la reconquête de ces «villes moyennes» que l'UMP fonde le gros de ses espoirs pour les municipales. Aux yeux de Fillon, Murgia, trentenaire e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant