François Fillon lance la bataille de 2012 

le
0
Après Sarkozy et Copé, le premier ministre a défendu jeudi quatre ans de réformes.?

Le compte à rebours est déclenché. À un an de la présidentielle, les poids lourds de la droite ont profité de l'anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, le 6 mai, pour célébrer les quatre ans de réformes et lancer l'offensive pour 2012. Nicolas Sarkozy, qui ne fait plus vraiment mystère de ses intentions, se démultiplie sur le terrain, à la reconquête des électeurs perdus. Il est lui-même monté au créneau cette semaine dans L'Express, pour défendre sa politique étrangère. De son côté, le patron de l'UMP, Jean-François Copé a lancé mercredi dans le Val-de-Marne «le compte à rebours de la campagne»: «notre rôle est d'aller chercher ceux qui doutent», a-t-il lancé devant des militants UMP.

Jeudi, c'était au tour de François Fillon de monter au front. Le premier ministre, qui avait réuni son gouvernement à Matignon pour un séminaire, a lui aussi lancé la campagne, sans le dire. À Matignon, comme à l'Élysée, il n'est officie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant