François Fillon : «L'élan de la réforme est intact»

le
0
VIDÉO - L'Assemblée nationale a voté mercredi la confiance au gouvernement de François Fillon après le discours de politique générale du premier ministre devant les députés. Il a promis de continuer à réformer et de ne pas augmenter les impôts.

Dix jours après le remaniement gouvernemental, François Fillon, reconduit à Matignon par Nicolas Sarkozy, a présenté mercredi devant le Parlement les priorités de son gouvernement dans son discours de politique générale. Il a ensuite demandé un vote de confiance, qu'il a obtenu sans surprise à une large majorité (326 voix contre 226). L'UMP, à l'exception notable des sept villepinistes, et le Nouveau Centre ont voté pour. La gauche a voté contre, comme le chef du MoDem, François Bayrou.

Voici les principaux points du discours du premier ministre, qui a duré 47 minutes:

o Les réformes - François Fillon a débuté son discours en rappelant que «l'élan de réforme» du gouvernement est intact. «Mon gouvernement d'action a un double mandat. Bâtir une France moderne et gérer la pire crise économique depuis la crise de 1930». «De quoi pourrions-nous rougir ? D'avoir réformé les universités ? D'avoir instauré le service minimum ? D'avoir réussi le Grenell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant