François Fillon dénonce les «illusionnistes»

le
0
Dimanche, à Saint-Gilles du Gard, il a défendu son bilan et critiqué le PS et le Front national, devant des militants UMP.

De notre envoyée spéciale à Saint-Gilles (Gard)

Rassurer et remobiliser l'électorat de droite pour 2012. Invité «VIP» de la fête de l'UMP du Gard, dimanche à Saint-Gilles, François Fillon a donné le «cap», devant quelque 1500 militants, réunis sur les terres de la manade Bilhau, aux portes de la Camargue: «Je mesure parfaitement les inquiétudes et le scepticisme des Français, a-t-il lancé. Ils attendent la reprise économique: nous faisons tout pour cela. Mais je n'ai pas de baguette magique.» Même attente sur l'emploi ou la sécurité: «Nous avons obtenu des résultats mais rien n'est acquis, a souligné le chef du gouvernement. C'est un combat qui se mène dans la durée.» Et d'ajouter: «Je ne fuis pas mes responsabilités, je ne cherche pas d'excuses. Nous avons agi avec sincérité, non dans l'espoir de plaire.»

Le premier ministre, qui s'est fixé comme mission de sillonner le pays pour mettre en perspective le bilan, a donc livré un long plaidoyer pour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant