François Fillon déjà président chez les bookmakers anglais

le
4
François Fillon a la cote chez les bookmakers britanniques.
François Fillon a la cote chez les bookmakers britanniques.

Ils ne se trompent jamais?, ou presque. Les bookmakers anglais constituent un excellent baromètre de l'opinion. Après tout, miser pour gagner, quoi de plus sincère comme sondage ? Pour autant, le commun des parieurs peut tout autant se tromper qu'un sondeur. La preuve : outre-Manche, le Brexit était donné 6 contre 1, et l'élection de Donald Trump à 150 contre 1 !

Mais en quelques jours, outre-Manche, les bookmakers britanniques ont vu les cotes changer du tout au tout quant à la prochaine élection présidentielle française. Il y a à peine une semaine, Alain Juppé arrivait en tête de la cote, suivi de Marine Le Pen, à 1,5 contre 1. Mais le premier tour de la primaire de la droite et du centre est venu rebattre les cartes : c'est désormais François Fillon qui arrive en tête des paris chez l'un des plus importants bookmakers, William Hill, à 1,61 contre 1 (5 contre 1 la semaine précédente), Marine Le Pen reculant à 2,75. Alain Juppé se classe désormais troisième, à 9 contre 1, suivi par... Emmanuel Macron, à 13 contre 1, soit environ 6 % de chances d'être élu.

Toujours du côté gauche de l'échiquier, les chances de l'actuel locataire de l'Élysée remontent à peine face à François Fillon, passant de 33 à 29 contre 1, soit environ 3 % de chances selon les parieurs. La cote de son Premier ministre tourne soudain à la chute libre, passant de 28 contre 1 à 41 contre 1. Montebourg (101/1), Mélenchon (126/1) et même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 semaines

    Tant que la France pourra emprunter un seul centime même à 20% de taux, rien ne changera dans ce pays d'arriérés.

  • frk987 il y a 2 semaines

    Toucher aux fonctionnaires, toucher aux syndicats, toucher aux avantages acquis, faut vraiment être british pour y croire.

  • frk987 il y a 2 semaines

    Je crains fort que les bookmakers méconnaissent profondément l'électeur franchouillard. Dès que la gauche présentera un programme tout en démagogie, mensonges et niaiseries, la gauche sera brillamment élue.

  • aerosp il y a 2 semaines

    c'est méconnaître les français