François Fillon cultive ses réseaux

le
0
Comment l'ancien premier ministre compte-t-il damer le pion à Nicolas Sarkozy ? En se constituant une garde rapprochée.

Qu'est-ce qu'un filloniste? «C'est un élu qui n'attend rien en retour de celui pour lequel il se dévoue»... souffle un connaisseur. Pendant longtemps, François Fillon s'est distingué de ses pairs en se montrant très peu porté à cultiver ces fidélités politiques sans lesquelles il n'est guère de conquête du pouvoir suprême. Contrairement à Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy ou Jean-François Copé, François Fillon n'a jamais eu le goût de la téléphonite. Il n'est pas non plus très bon dans l'art de renvoyer l'ascenseur.

Ses proches se souviennent qu'il protégeait Roselyne Bachelot, sanctuarisée, mais qu'il laissait sur le bord de la route les quelques fillonistes identifiés, comme par exemple le député Jérôme Chartier, qui est aujourd'hui son porte-parole. «Cela a été longtemps vrai, mais il progresse beaucoup en ce moment, il se réchauff...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant