François Bayrou veut bâtir un Etat sur du chêne, pas des roseaux

le
0
François Bayrou veut bâtir un Etat sur du chêne, pas des roseaux
François Bayrou veut bâtir un Etat sur du chêne, pas des roseaux

LILLE (Reuters) - Le candidat centriste François Bayrou a défendu mercredi à Lille sa vision "d'un Etat fort et impartial" en renvoyant dos à dos le PS et l'UMP dans leur conception de la gestion des affaires publiques.

Le président du MoDem a affirmé vouloir "bâtir sur du solide et pas sur ce qui se dérobe au premier vent qui tourne, bâtir sur des piliers qui résistent".

"Je vous promets une République et un Etat qui seront bâtis sur des chênes et pas sur des roseaux", a-t-il dit devant deux à trois mille supporters rassemblés au Zénith de Lille.

Critiquant les ralliements tardifs d'anciens ministres de Nicolas Sarkozy à son rival socialiste François Hollande, François Bayrou a déclaré: "L'Etat n'a pas besoin de girouettes, il a besoin de caractère".

"Le troupeau ovin, au signal du berger se précipite vers la nouvelle bergerie que les sondages désignent, c'est un signe inquiétant", a-t-il ironisé.

Le candidat centriste du MoDem a exhorté les Français à faire le choix "de la seule majorité stable pour la France, celle du centre de la vie politique française".

Il a longuement rendu hommage à Raymond Barre, Valery Giscard d'Estaing, Michel Rocard et Jacques Delors pour appeler de ses voeux "la constitution et le renforcement de la grande famille réformiste qui va du centre gauche au centre droit, seule chance de redresser la France".

Pierre Savary, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant