François Bayrou invité à «muscler» son discours

le
0
L'entourage du candidat centriste cherche à contrer la baisse dans les sondages.

La scène se déroule dans la voiture qui le conduit de Bastia à Ajaccio. C'était samedi dernier. Jean-Luc Bennahmias, vice-président du MoDem, dit à François Bayrou: «Tu ne changes rien sur le fond, tu muscles juste ton discours.» Le candidat centriste écoute, mais ne répond pas. Marielle de Sarnez, sa directrice de campagne, le fait pour lui: «François, écoute Jean-Luc...»

Depuis plusieurs jours déjà, voire quelques semaines, l'entourage de Bayrou le presse en effet de «durcir» le ton pour retrouver un nouveau souffle. Le chef centriste le sait. Mais il hésite. Il explique en substance que, lui, ne serait pas dans le «jeu des petites phrases». «C'est un Béarnais, il a la tête dure!», soupire Bennahmias, le regard perdu sur les derniers sondages qui donnent désormais Bayrou à la baisse, autour de 10% d'intentions de vote.

Certes, mardi matin, François Bayrou a bien haussé le ton, en dénonçant sur RTL «l'entente clandestine» entre Nicolas Sarkozy et Fr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant