François Bayrou cerné par le PS et l'UMP

le
0
Le président du MoDem aura contre lui, aux législatives, un candidat de droite et une socialiste.

La bonne nouvelle pour François Bayrou, c'est que désormais plus personne ne pourra le soupçonner d'avoir négocié en secret avec le Parti socialiste son «soutien personnel» à voter François Hollande le 6 mai. Confirmant ainsi ce dont le chef centriste s'est toujours targué d'être: «inachetable»! La mauvaise nouvelle, c'est qu'en plus de l'UMP qui avait déjà annoncé en début de semaine qu'elle présentera bien un candidat dans sa circonscription en représailles à son vote personnel, le PS a finalement décidé hier de maintenir une candidature dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, où il est élu depuis 1986.

Or, cette fois, l'ancien candidat centriste à la présidentielle, qui a obtenu 9,13 % des voix le 22 avril, est loin d'être assuré d'être réélu dans son fief béarnais où il est arrivé troisième avec 19,36 % (moitié moins qu'en 2007) derrière François Hollande (29,82 %) et Nicolas Sarkozy (21,49 %). Mais voilà! Alors que plusieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant