François Auque : «Astrium est prêt à racheter Avio»

le
0
INTERVIEW - Le président de la filiale d'EADS veut réunifier les compétences en Europe pour assurer le succès d'Ariane 6.

Dans un entretien au Figaro, François Auque, PDG d'Astrium, explique les enjeux de la filière spatiale européenne.

LE FIGARO.- L'Agence spatiale européenne (ESA) a notifié à Astrium pour 414 millions d'euros de contrats. En quoi sont-ils cruciaux?

François AUQUE. - Ces contrats confortent l'avenir d'Ariane avec la mise en œuvre d'Ariane 5ME et d'Ariane 6. La première étant une étape sur le chemin de la seconde. L'objectif d'Ariane 6 est de répondre aux faiblesses d'Ariane 5. Elle est adaptée aux lancements de gros satellites en orbite géostationnaire ou d'objets très lourds en orbite basse. Mais elle n'est pas adaptée aux besoins du marché institutionnel européen qui sont servis par Soyouz et Vega. Ariane 6 devra servir les deux marchés tout en offrant des tarifs très compétitifs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant