Franco-Nevada : de l'or qui a fait ses preuves

le
0
Une pépite d'or. (© Franco-Nevada)
Une pépite d'or. (© Franco-Nevada)

Malgré un prix de l’or en repli de 10,4% en 2015, cette société canadienne, qui finance des complexes miniers de métaux précieux (or, argent, etc.) sans les exploiter elle-même, a fait état de résultats annuels très corrects. Sa production de 360.070 équivalents d’once d’or a augmenté de 22,7%, mais les résultats ont été un peu affectés par des dépréciations comptables liées aux activités pourtant très marginales d’exploitation pétrolière.

Le bénéfice net ajusté a diminué de 35%, à 88,9 millions de dollars, soit 0,57 dollar par action. Le courtier GMP estime que la progression régulière du résultat par action de Franco-Nevada mérite un cours de Bourse capitalisant 27 fois le flux de trésorerie moyen des cinq prochaines années, soit un objectif prudent de cours de 70 dollars, supérieur de 7% au niveau actuel.

Un gain proche de 85% depuis notre conseil

Le Revenu a commencé à recommander l’achat du titre en avril 2012. Depuis cette date, l’action Franco-Nevada, qui est cotée aussi bien à Toronto qu’à New York, a progressé en dollar américain de 60%. Mais si l’on ajoute à cette plus-value l’appréciation du dollar par rapport à l’euro, le gain total approche 85%.

Sur la même période, le tracker or Gold Bullion Securities [GBS] coté sur Euronext en euros a perdu, lui, 12%. Le modèle économique original de Franco-Nevada, qui perçoit principalement des redevances

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant