Francis Luyce revient sur le décès de Christian Donzé

le
0

Francis Luyce, comment avez-vous appris le décès de Christian Donzé ?
J?étais à une manifestation de natation aujourd?hui (dimanche) à Berck-sur-mer. J?avais donc éteint mon portable. Je l?ai appris en sortant de la piscine alors imaginez le choc à l?évocation de cette tragique et triste nouvelle. C?est la disparition d?un grand technicien de la natation française. Je n?imaginais pas en ce dimanche que j?apprendrai une si triste et si injuste nouvelle.

Comment qualifieriez-vous Christian Donzé ?
La natation française est maintenant privée d?un bon monsieur, d?un technicien de très haut niveau et d?un homme exigeant et très professionnel. Il avait fait la démonstration pendant ces quatre dernières années de sa grande compétence et de son grand professionnalisme. Christian était un international avec une expérience de haut niveau. C?était un cadre technique à la base avant de devenir un Directeur technique national. Il avait toutes les caractéristiques pour réussir : les Jeux Olympiques de Londres, les Championnats du monde et d?Europe ont montré la progression du fonctionnement de notre fédération. Nous avons perdu quelqu?un de précieux, d?une qualité supérieure.

En tant que président de la Fédération française, beaucoup de joueurs ont dû essayer de vous appeler?
Mon portable n?a pas arrêté de sonner. Le président du CNOSF, Denis Masseglia, qui est actuellement à Istanbul pour l?organisation des Jeux méditerranéens, m?a laissé un message de sympathie d?une très grande qualité (sic). Les entraîneurs qui ont travaillé avec Christian n?ont pas manqué non plus de présenter leurs condoléances à la grande famille de la natation.

« C?est très injuste ce qui arrive »

A qui pensez-vous actuellement ?
Je pense surtout à son épouse et à ses enfants. Pour nous, c?est dramatique mais mettons nous à la place de cette famille endeuillée par cette disparition. Même si ça peut paraître excessif, c?est très injuste ce qui arrive. A 51 ans, Christian avait pour mission de s?épanouir dans le choix de vie qui était le sien, dans ce magnifique métier. On avait souvent l?occasion de dialoguer et d?échanger sur les futurs projets de la natation française. Ils resteront d?actualité, même si Christian nous a quittés. Il continuera à marquer de son empreinte les travaux que nous avons entrepris ensemble.

Quels étaient les v?ux de Christian pour la natation française dans les années à venir ?
Il avait à c?ur de faire des prochains Championnats de France, qui auront lieu à Angers, une réussite. De même pour les Championnats d?Europe qui se dérouleront à Chartres. Il se faisait une joie de fêter le succès de la natation française. Nous avions envisagé de fêter les médailles le 18 novembre. Maintenant ça demandera un peu plus de réflexion par rapport à la réalité du moment. Nous ne pourrons pas oublier le travail remarquable de Christian. On se souviendra que ce n?était pas facile de succéder à Claude Fauquet et pourtant il avait les capacités de faire encore mieux. Je tire un grand coup de chapeau à Christian et je lui adresse mes remerciements les plus amicaux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant