Francis Landes : "Ce que j'aime vraiment, c'est le vélo"

le
0
Francis Landes : "Ce que j'aime vraiment, c'est le vélo"
Francis Landes : "Ce que j'aime vraiment, c'est le vélo"

Lundi soir, alors que les Islandais créaient la sensation à Nice, un commercial dans l'électro-ménager à la retraite mettait un peu d'ordre dans son jardin castrais. Dimanche prochain, par contre, aucune chance que Francis Landes rate "son" match.

Combien d'appels avez-vous reçu depuis hier soir ?
Dès la fin du match, j'ai commencé à recevoir des coups de fil. Et depuis, cela n'arrête pas. En fait, c'est la deuxième fois que cela arrive. La première fois, c'était en 1999, lors d'un France-Islande au Stade de France. Et déjà, j'avais reçu pas mal d'appels. Donc je ne suis pas vraiment surpris que cela se reproduise.

Au fond de vous-même, vous espériez cette affiche ?
Je dois vous avouer que je ne suis pas un grand fan de foot. Je regarde de temps en temps, sans plus. Et vu qu'il faisait un temps magnifique hier, j'en ai profité pour faire un peu de jardinage, donc je n'ai vu que la fin du match. Mais mon fils, qui est cuisinier, s'est débrouillé pour le regarder et m'a dit que ça avait été un très bon match.


Vivant à Castres, vous être plutôt un fan de rugby ?
Ici, c'est la patrie du Castres Olympique ! J'aime le rugby, j'apprécie aussi le ballon rond, mais c'est le vélo que j'aime par-dessus tout. J'aime le sport, je regarde un peu de tout, sans supporter une équipe en particulier. Depuis le début de l'Euro, j'ai vu le match d'ouverture et quatre ou cinq autres matchs. Mais hier soir, j'ai oublié, je n'y ai pas pensé. Par contre, France-Islande, peu importe le temps, c'est sûr que je le regarderai !

Et justement, vous avez un pronostic pour ce match ?
Je pense que la France va gagner 1-0. Mais ils vont avoir besoin de se bousculer. Cela me fait penser un peu à 1998 : au début ce n'était pas terrible, mais ensuite ils s'étaient bien débrouillés. Ils peuvent très bien faire pareil.


Avec qui allez-vous regarder le match, dimanche ?
Probablement seul. Ou avec mon fils, s'il ne travaille pas.

Si la France bat l'Islande, elle gagne le championnat d'Europe ?
Je ne sais pas. Mais franchement, j'aimerais. Avec la France, cela se passe soit très bien, soit très mal, c'est toujours dans…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant