Francis Heaulme sera jugé aux assises

le
1
FRANCIS HEAULME SERA JUGÉ AUX ASSISES
FRANCIS HEAULME SERA JUGÉ AUX ASSISES

PARIS (Reuters) - Francis Heaulme sera jugé devant la cour d'assises de la Moselle pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz, près de 30 ans après les faits, a décidé mardi la Cour de cassation.

La plus haute juridiction française a en effet rejeté le pourvoi du tueur en série contre son renvoi pour meurtres aggravés. Ce double assassinat avait d'abord été imputé à Patrick Dils, innocenté après 15 ans de prison.

Francis Heaulme, dont le sort avait été décidé par un arrêt de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Metz après une ordonnance de non-lieu des juges d'instruction, estimait que certains de ses droits avaient été violés.

Il conteste les faits qui lui sont reprochés.

Les corps d'Alexandre Beckrich et de Cyril Beining, deux garçons de huit ans, avaient été retrouvés dans la soirée du 28 septembre 1986 le crâne fracassé à coups de pierre sur le talus d'une voie ferrée proche de leur domicile, dans la banlieue de Metz, où ils étaient venus jouer.

Patrick Dils, âgé de 16 ans au moment des faits, avait été condamné en 1989 à la réclusion à perpétuité pour ces crimes qu'il avait avoués - comme deux autres suspects avant lui - avant que son affaire ne soit révisée, une procédure tout à fait exceptionnelle.

Condamné à nouveau à 25 ans de réclusion par la cour d'assises de la Marne, Patrick Dils a été finalement acquitté en appel à Lyon, en avril 2002.

La présence avérée de Francis Heaulme sur les lieux du crime ainsi que de nombreux autres indices laissant penser qu'il pouvait en être l'auteur avaient été déterminants dans la décision de révision de son procès.

Ni aveux, ni preuve matérielle ne viennent cependant étayer la thèse de la culpabilité du tueur en série tandis que la destruction des scellés interdit toute recherche d'empreintes génétiques.

Surnommé "Le routard du crime", Francis Heaulme est en prison depuis 1992 et purge, à 54 ans, sept condamnations pour des meurtres, dont deux à perpétuité.

Chine Labbé, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mardi 25 juin 2013 à 15:36

    Pour résumer, 30 ans après les faits la justice va juger un homme qui purge déjà 2 perpetuités, après avoir innocenté un individu préalablement jugés coupable à 2 reprises? Quel gâchis de vies, de temps et d'argent.