Francis Collomp a profité d'une «erreur grossière» de son geôlier

le
0
VIDÉO - L'ex-otage français enlevé au Nigeria a raconté jeudi soir sur TF1 les détails de son évasion. Il sera reçu ce vendredi à l'Élysée par le président François Hollande.

Il était déterminé. Francis Collomp, l'otage au Nigeria qui a réussi à s'évader samedi dernier après 11 mois de captivité, a raconté pour la première fois jeudi soir son évasion sur le plateau du JT de TF1. «J'ai toujours tenté de m'évader mais je n'ai pas pu le faire», a-t-il expliqué, ajoutant qu'une «évasion, ça se prépare». «C'est très difficile de trouver l'instant clé», a-t-il affirmé, précisant qu'il s'était entrainé physiquement pour être prêt le jour de son évasion, en marchant 15km par jour, en rond dans sa petite cellule.

L'ex-otage a saisi sa chance à Zaria, une ville au nord du Nigeria. «J'étais au courant des transactions en vue de ma libération, je devais être libéré en juin ce qui ne s'est pas fait. Ensuite on m'a dit que les choses étaient au point mort. En plus ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant