France-Vigilance renforcée autour des sites industriels sensibles

le
0

(Actualisé avec confirmation, détails) PARIS, 15 juillet (Reuters) - Bernard Cazeneuve a demandé aux préfets de renforcer la vigilance autour des sites industriels sensibles, en particulier ceux classés Seveso, après l'explosion suspecte survenue mardi sur un site pétrochimique des Bouches-du-Rhône, a-t-on appris mercredi dans l'entourage du ministre de l'Intérieur. Dans cette note adressée mardi, le ministre leur demande de prendre contact avec les responsables de ces sites pour effectuer "sans délai" une inspection minutieuse des installations et vérifier le bon fonctionnement de leur système de vidéoprotection, a-t-on précisé de source préfectorale, confirmant une information du Parisien. Les préfets sont également appelés à faire preuve d'une vigilance particulière ces prochains jours et à renforcer "significativement" les rondes et patrouilles à l'abord des sites. Des dispositions similaires devront être prises à l'égard d'autres points "sensibles ou emblématiques" pouvant constituer des cibles potentielles, ajoute la source préfectorale. Le parquet d'Aix-en-Provence a ouvert mardi une information judiciaire pour "destruction par incendie" après le sinistre survenu dans la matinée sur le site pétrochimique de LyondellBasell LYB.N à Berre-l'Etang dans deux bacs de stockage. ID:nL5N0ZU1FY La piste d'un "acte de malveillance est clairement envisagée", selon une source proche du dossier. La France abrite 1.171 sites Seveso - des sites "à risque" où sont stockées et/ou utilisées des matières dangereuses - dont plus de 600 dits de "seuil haut", les plus dangereux, soumis aux contraintes les plus strictes, selon le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. François Hollande avait annoncé le 26 juin dernier le renforcement de la sécurité autour de ces installations après l'attaque lancée contre l'usine Air Products de Saint-Quentin Fallavier (Isère), classée Seveso. (Marine Pennetier, Chine Labbé et Nicolas Bertin, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant