France-Vers une augmentation de 3 euros du prix du pass Navigo

le
0
    PARIS, 27 juin (Reuters) - L'Etat et l'Ile-de-France ont 
conclu un accord prévoyant une augmentation du tarif unique du 
"pass Navigo", abonnement pour les réseaux de transports 
franciliens, ont annoncé lundi le Premier ministre et la 
présidente de la région. 
    Manuel Valls et Valérie Pécresse ne précisent pas dans leur 
communiqué commun le montant de la hausse, ni la date de son 
entrée en vigueur mais la majorité au conseil régional (droite 
et centre) fait état dans un communiqué distinct d'une 
augmentation "contenue et limitée à trois euros". 
    Depuis le 1er septembre dernier, le prix de ce forfait, qui 
permet de se déplacer de manière illimitée sur l'ensemble du 
réseau de transports en commun franciliens (métro, bus, tramway, 
RER), est identique dans les cinq zones, à 770 euros par an. 
    "La mise en place du Pass Navigo à tarif unique est une 
avancée pour les usagers franciliens", que le gouvernement et la 
région souhaitent "préserver, tout en garantissant un règlement 
des besoins financiers durables des transports en 
Ile-de-France", peut-on lire dans le communiqué diffusé par 
Matignon.     
    Les utilisateurs des transports en commun ne seront pas les 
seuls sollicités et les entreprises employant plus de 11 
salariés verront également augmenter leur "versement de 
transport", c'est-à-dire la contribution qu'ils versent au 
Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), redistribuée 
ensuite aux transporteurs concernés (RATP, SNCF et réseau 
d'autobus organisé par des entreprises privées).          
    "Les moyens supplémentaires nécessaires pour assurer un 
financement pérenne du système de transports francilien seront 
répartis entre les usagers des transports en commun, via le 
levier tarifaire, les usagers des routes franciliennes, via une 
modulation régionale de la TICPE (taxe intérieure de 
consommation sur les produits pétroliers-NDLR) et enfin les 
employeurs de plus de 11 salariés via une hausse du versement de 
transport, avec notamment une harmonisation progressive des taux 
applicables dans les départements de petite couronne", indiquent 
Manuel Valls et Valérie Pécresse dans leur communiqué. 
    Les modifications législatives nécessaires pour 
l'application de ce protocole figureront dans le projet de loi 
de finances pour 2017 qui sera présenté à l'automne, est-il 
précisé.          
    Le "pass navigo" à tarif unique a été décidé par Jean-Paul 
Huchon, ancien président socialiste de la région Ile-de-France. 
Valérie Pécresse, membre du parti Les Républicains qui lui a 
succédé en décembre dernier, a depuis son élection sollicité à 
de nombreuses reprises une participation de l'Etat au 
financement de ce dispositif, qui coûte selon elle 300 millions 
d'euros par an à la région.       
 
 (Myriam Rivet, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux