France-Vers un renvoi en correctionnelle de Guéant ?

le , mis à jour à 18:35
1

PARIS, 12 mai (Reuters) - Le parquet national financier (PNF) va se prononcer de manière "imminente" sur un renvoi en correctionnelle de l'ancien ministre UMP Claude Guéant dans l'affaire des primes en liquide perçues au ministère de l'Intérieur, a-t-on appris mardi de source proche du dossier. Mediapart et Le Canard enchaîné révèlent mardi que le PNF a décidé ce renvoi de Claude Guéant, ex-directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur, et de Michel Gaudin, qui était directeur général de la police nationale. "Le parquet national financier (PNF) leur reproche des faits de 'détournements de fonds publics, complicité et recel', au sujet des primes en espèces que se versaient certains membres du cabinet Sarkozy place Beauvau, en les prélevant sur l'enveloppe des frais d'enquête des policiers", écrit Mediapart. Dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi, le procureur indique toutefois "qu'aucune décision de poursuite n'a été formalisée et/ou notifiée aux parties ou à leurs conseils." Un projet de citation directe a été communiqué aux parties fin avril, mais celui-ci n'a pas été formalisé, dit une source proche du dossier. Philippe Bouchez-el-Ghozi, avocat de Claude Guéant, a déclaré à Mediapart qu'un procès pourrait avoir lieu fin septembre ou début octobre, comme le lui aurait laissé entendre le PNF. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le mardi 12 mai 2015 à 18:59

    jamais deux sans trois => un malheureux de plus aujourd'hui, après proglio et balkany (si l'on compte les couple pour un) c'est vraiment trop injuste. Ouf heureusement honnête tapie n'y est pas aujourd'hui, peut-être demain......