France-Vers un geste salarial pour les fonctionnaires-Les Echos

le
1
    PARIS, 13 mars (Reuters) - Le gouvernement envisage un dégel 
du point d'indice, qui sert de base au calcul du traitement des 
fonctionnaires, en vue d'une augmentation salariale comprise 
entre 0,5% et 1%, selon Les Echos. 
    La nouvelle ministre de la Fonction publique Annick 
Girardin, qui doit rencontrer jeudi les syndicats sur la 
question salariale, s'est prononcée vendredi pour "une hausse 
significative" du point d'indice qui est gelé depuis 2010. 
  
    Selon le site internet des Echos, l'Elysée et Matignon 
rendront leurs arbitrages mardi et la ministre les dévoilera 
jeudi aux syndicats. 
    "Le gouvernement réfléchit très sérieusement à un dégel du 
point d'indice dans la fonction publique à effet, au moins 
partiel, immédiat et non début 2017 comme cela était évoqué 
jusqu'à présent", indique dimanche le quotidien économique. 
    "La hausse globale serait comprise entre 0,5% et 1%. (...) 
Une hausse de 1% de la valeur du point représente un coût de 750 
millions d'euros en année pleine pour le budget de l'Etat, selon 
la Cour des comptes. L'addition monte à 1,85 milliard d'euros 
par an pour les trois fonctions publiques", ajoute-t-il. 
    Les organisations CGT, CFDT, CFE-CGC, FAFP, FSU, Solidaires 
et Unsa menacent d'une grève le 22 mars si leurs attentes, 
notamment le dégel du point d'indice, ne sont pas satisfaites. 
 
 (Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 9 mois

    quand on a une budget en deficit comme on en a un et 1 million de fonctionnaires en trop, il faut surtout pas se gener . Pourqoi 1% il devrait mettre 5 % pour gagner des voix a la presidentielle

Partenaires Taux