France-Veolia alerte sur le gaspillage d'eau lié à la canicule

le
0
    PARIS, 22 juin (Reuters) - Les ouvertures intempestives de 
bouches et poteaux incendie ont pris "une ampleur non connue à 
ce jour" mercredi en Île-de-France dans un contexte de fortes 
chaleurs et mettent en péril la lutte contre le feu et 
l'exploitation des services d'eau potable, a fait savoir Veolia 
 VIE.PA . 
    Le n°1 français de la gestion de l'eau a précisé dans un 
communiqué que, sur le territoire du Syndicat des eaux 
d'Île-de-France (Sedif), qui assure l'alimentation quotidienne 
de 4,5 millions d'usagers (hors Paris), le volume distribué a 
augmenté de près de 50% mercredi. 
    Cette hausse correspond à environ 500 appareils ouverts et 
150.000 m3 perdus, "soit l'équivalent de 60 piscines olympiques" 
selon Veolia, qui estime à 600.000 m3 les volumes d'eau 
"gaspillés et perdus" en Île-de-France depuis fin mai. 
    Toujours selon le groupe, on compte aussi près de 600 
ouvertures de bouches à incendies depuis quatre semaines et 
100.000 m3 d'eau gaspillée dans la région des Hauts de France, 
Lille, Tourcoing et Roubaix étant les communes les plus 
concernées. 
    Veolia souligne que "l'ouverture sauvage des bouches et 
poteaux incendie rend les appareils inutilisables en cas 
d'incendie et entraîne une chute de pression qui met à mal la 
lutte contre le feu et l'exploitation du service de l'eau 
potable". 
    Le phénomène engendre aussi "l'inondation des voies de 
circulation, des parkings et des caves, des dommages aux 
véhicules et des risques d'accidents, et même des blessures dues 
à la forte pression de l'eau qui jaillit du réseau et peut 
former un geyser de 5 à 6 mètres de hauteur". 
    Le groupe en appelle "au civisme et à la responsabilité des 
usagers" dans un contexte d'extension du phénomène, jusqu'à 
présent concentré sur certaines communes de Seine-Saint-Denis et 
du Val-de-Marne. 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Cyril Altmeyer) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant