France-Valls veut "rassurer" les routiers sur leur rémunération

le
0
    PARIS, 19 mai (Reuters) - Manuel Valls s'est employé jeudi à 
"rassurer" les chauffeurs routiers sur leur rémunération et le 
paiement de leurs heures supplémentaires, qui ne sont selon lui 
pas menacées par la loi Travail.        
    Alors que la mobilisation se poursuit sur le terrain contre 
ce texte, le Premier ministre a accusé la CGT et Force ouvrière, 
"qui sont minoritaires dans le transport routier", de vouloir 
"attiser les inquiétudes".       
    "L'appel à la grève des fédérations de transports fait 
partie de la stratégie globale", a dit le chef du gouvernement 
sur RTL.  
    "Moi je veux rassurer les conducteurs. Il n'y a pas de 
conséquences" du projet de loi "sur la rémunération des 
routiers, sauf accord de branche signé par une majorité des 
organisations syndicales", a-t-il expliqué.  
    Manuel Valls a accusé la CGT et FO de vouloir "attiser les 
inquiétudes en faisant croire que la loi Travail mènerait à 
baisser la rémunération des heures supplémentaires des routiers" 
à 10% au lieu de 25%. 
    "Les heures supplémentaires resteront payées 25% de plus", 
a-t-il assuré, appelant la CGT à "faire preuve de 
responsabilité". 
 
 (Elizabeth Pineau et Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant