France-Valls va visiter des bases de l'opération Barkhane au Sahel

le
1

PARIS, 21 novembre (Reuters) - Manuel Valls visitera samedi et dimanche des bases militaires françaises au Tchad et au Niger participant à l'opération Barkhane contre les forces djihadistes opérant dans la région du Sahel, a-t-on appris dans l'entourage du Premier ministre. Le chef du gouvernement doit profiter de ce déplacement pour rencontrer le président du Tchad, Idriss Déby, et celui du Niger, Mahamadou Issoufou. "Manuel Valls souhaitait faire un déplacement sur les opérations extérieures dans un contexte où nos armées sont très engagées, avec un dispositif français qui est beaucoup monté en puissance", explique-t-on à Matignon, en précisant que le déplacement a été préparé avec l'Elysée. Il intervient alors que Serge Lazarevic, le dernier Français encore détenu en otage dans le monde, est apparu lundi dans une vidéo mise en ligne sur un site internet lié à Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) où il appelle François Hollande à "tout faire pour sa libération". L'opération Barkhane a pris la suite de Serval, nom de l'intervention militaire française au Mali en janvier 2013 pour faire barrage à une offensive de groupes djihadistes du Nord vers le Sud du pays. La tournée du Premier ministre a lieu dans un contexte où la présence de Français parmi les groupes armés djihadistes en Syrie et en Irak constitue une source de préoccupation majeure pour le gouvernement et les services de sécurité. Les autorités françaises ont confirmé lundi la présence d'au moins un Français sur une vidéo où les djihadistes de l'Etat islamique décapitent des prisonniers syriens. Matignon a précisé que la visite permettra par ailleurs de faire un point au Niger sur l'exploitation des ressources minières. (Julien Ponthus, avec John Irish, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tropfort le vendredi 21 nov 2014 à 11:29

    Lachez un peu l'Afrique, on vous a élu pour gérer la France !