France-Valls rejoint Hollande dans l'impopularité-sondage

le
0
    PARIS, 1er septembre (Reuters) - Manuel Valls voit son 
impopularité rattraper celle de François Hollande après la 
polémique sur le burkini qui a marqué le mois d'août, selon le 
baromètre YouGov pour Le HuffPost et iTELE diffusé jeudi. 
    Crédité de 15% d'opinions favorables (-2 points par rapport 
à août), le Premier ministre, qui a pris des positions 
anti-burkini très marquées, accuse le coup auprès des 
sympathisants PS et écologistes chez lesquels il perd 3 points. 
    Son refus de légiférer sur ce vêtement de bain pour femmes 
musulmanes lui vaut parallèlement l'incompréhension des 
sympathisants de droite chez qui il recule encore de 3 points. 
    Avec 14% d'opinions favorables (-1 point), François Hollande 
"ne parvient pas à enregistrer une troisième hausse consécutive" 
dans ce baromètre et "à tirer profit de la primaire de la droite 
et du centre où les coups pleuvent déjà entre les candidats", 
relève l'institut YouGov. 
    Sa relative discrétion sur l'affaire du burkini vaut au 
président de redresser la barre à gauche mais son image continue 
de dégringoler à droite et à l'extrême droite. 
    Cette enquête a été réalisée avant le départ fracassant du 
ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qui affaiblit un peu 
plus le chef de l'Etat qui a successivement perdu le soutien de 
son aile gauche et de son aile droite. A l'image du couple 
exécutif, l'ensemble du gouvernement voit sa popularité reculer 
à 13% d'opinions favorables (-1 point). 
    Le sondage a été réalisé du 24 au 25 août sur un échantillon 
représentatif de 1.005 Français de 18 ans et plus. 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant