France-Valls n'exclut pas une baisse forfaitaire d'impôt

le
0
 (Avec précisions) 
    PARIS, 6 septembre (Reuters) - Le Premier ministre, Manuel 
Valls, a laissé entendre mardi sur RTL qu'une baisse forfaitaire 
d'impôt sur le revenu en 2017, évoquée par le quotidien 
économique Les Echos, était une des pistes considérées par le 
gouvernement. 
    "Les arbitrages ne sont pas encore rendus, même si le 
journal Les Echos est toujours très bien informé", a-t-il dit. 
    "Ces arbitrages auront lieu au retour du Président de la 
République de Chine et du Vietnam, c'est-à-dire jeudi." 
    Selon le quotidien, le gouvernement travaille sur un "geste 
fiscal" d'environ un milliard d'euros, peut-être moins, qui 
pourrait prendre la forme d'une baisse forfaitaire de l'impôt 
sur le revenu pour les classes moyennes. 
    "Ce n'est pas vraiment décidé, tant la décision sur le fond 
que les modalités de présentation", dit-on cependant dans 
l'entourage de François Hollande. "Le président et le Premier 
ministre vont en reparler à son retour d'Asie."  
    Manuel Valls a confirmé que les marges de manoeuvre seront 
plus étroites qu'initialement envisagées par le chef de l'Etat. 
    "Pour ce qui concerne 2017 (...) il y aura des arbitrages en 
fonction du niveau de croissance", a dit le Premier ministre, 
selon qui cette croissance économique, l'an prochain, sera 
"vraisemblablement" de 1,5% et non de 1,7% comme prévu 
initialement. 
 
 (Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux