France-Valls n'accepte pas les "leçons de gestion" des Européens

le
20

PARIS, 11 octobre (Reuters) - Le Premier ministre français a déclaré samedi ne pas accepter les "leçons de gestion" des partenaires européens de la France, à quelques jours de l'envoi à la Commission européenne d'un projet de budget 2015 d'ores et déjà contesté. En marge d'un déplacement à Blois, dans le centre de la France, Manuel Valls a dit à des journalistes demander aux Européens de tenir compte d'une "réalité qui s'impose", la crise économique de la zone euro. "C'est nous qui décidons du budget", a-t-il ajouté. "Rien aujourd'hui ne peut amener à ce (...) qu'on demande à la France de revoir son budget, ça ne se passe pas comme ça (...). Il faut respecter la France, c'est un grand pays." Des responsables européens ont pressé ces derniers jours la France de revoir son projet de budget 2015 pour éviter un avis négatif de la Commission européenne. ID:nL6N0S54BB Pour la Commission, le principal défaut de ce projet de loi de finances est de ne prévoir qu'une réduction du déficit structurel français de 0,2 point, au lieu de 0,8 recommandé par Bruxelles. "C'est ce qui explique qu'un risque de renvoi de ce budget existe", souligne-t-on de source européenne. "Je n'accepte pas cette vision qu'on porte de la France, chez nous malheureusement mais aussi de l'extérieur", a répliqué samedi Manuel Valls. "Je n'accepte pas des leçons de bonne gestion et je demande à chacun beaucoup de sang froid et beaucoup de respect, surtout quand il s'agit de partenaires européens (...), quand on parle de la France." (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8354217 le dimanche 12 oct 2014 à 20:47

    Bientot ce sont les lecons des creanciers que l on entendra. Et celles la, il ne les entendra pas en faisant le malin.A sa decharge, il a deja tant d energie face a ces charognes irresponsables du PS

  • rodde12 le dimanche 12 oct 2014 à 18:51

    Non mais alors, on ne peut plus dépenser l'argent qu'on n'a pas?

  • idem12 le dimanche 12 oct 2014 à 18:21

    Alors il ne fallait pas entrer dans l'Europe : CQFD !!

  • rodde12 le dimanche 12 oct 2014 à 17:29

    il n'accepte pas non plus celles des Français. Ca fait beaucoup de monde qui se trompe. Heureusement que le caudillo va nous guider>.

  • EuropeGa le dimanche 12 oct 2014 à 17:13

    Valls fait respecter la France : en effet, qui est le mieux qualifié que le peuple français pour décider de son budget ? Pourquoi faire décider de notre budget par des gens qui ne connaissent pas ou peu notre pays et qui, de plus pour la plupart d'entre eux, ne parlent même pas le français ?

  • a.guer le dimanche 12 oct 2014 à 12:54

    je suis comme neutro ! Valls avec sa phrase, ne fait preuve que d'arrogance, alors qu'il est exact que le projet de budget 2015 est INACCEPTABLE avec aussi peu de vraies économies sur les dépenses de l'Etat

  • M1736621 le dimanche 12 oct 2014 à 12:45

    " Il faut respecter la France, c'est un grand pays." Les plus petits, faut pas les respecter? Voilà bien l'égocentrisme de cette gauche

  • CHAKHO le dimanche 12 oct 2014 à 12:26

    Il peut toujours parler avec un déficit à 4,4%

  • neutro le dimanche 12 oct 2014 à 11:50

    Jusque maintenant, Valls m'était plutôt sympathique mais avec ce genre de déclaration, il montre qu'il est un bon socialiste imbu de lui-même et rien de plus...

  • EuropeGa le dimanche 12 oct 2014 à 11:20

    "C'est nous qui décidons du budget" Valls serait-il devenu souverainiste ? Ou alors, peut-être qu'il n'a pas compris ? Non. La France fera quelques modifications mineures au projet de budget, en disant qu'elles sont majeures. Et, pour ne pas entrer en conflit, la Commission dira O.K., elles sont majeures. Et tout continuera comme avant ! Beaucoup d'entre vous n'ont pas compris que la politique était un spectacle.

Partenaires Taux