France-Valls insiste sur l'aide aux SDF, indépendamment du froid

le
1

MONTROUGE, Hauts-de-Seine, 31 décembre (Reuters) - Manuel Valls a insisté mercredi sur l'importance d'aider toute l'année les personnes en situation de précarité, alors que le froid a fait au moins six morts en France. Les associations d'aide aux sans-abris reprochent aux pouvoirs publics une gestion "au thermomètre" de l'hébergement des personnes sans domicile fixe et réclament des actions au long cours. "Nous ne gérons plus en fonction des températures, nous gérons d'abord en fonction des gens", a dit le Premier ministre lors de la visite d'un centre du Samu social à Montrouge (Hauts-de-Seine). "Le gouvernement est évidemment mobilisé et n'attend pas qu'une actualité dramatique s'impose", a-t-il plaidé. Manuel Valls a indiqué que le pays comptait 105.000 places d'hébergement, soit 6.000 de plus que fin 2013. "En fonction de l'évolution de la situation, d'autres places sont ouvertes et 1.500 ont ainsi été ouvertes en Ile-de-France depuis le 1er novembre", a-t-il dit, rappelant aussi le déblocage de 110 millions d'euros de crédits supplémentaires. Mais "il manque encore des places", a reconnu le Premier ministre. (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le mercredi 31 déc 2014 à 15:50

    Les lieux d'hebergement sont de l'avis mème des SDF "invivables " car lieux de violence ,de vols ,impossible d'y rester c'est pourquoi beaucoup refusent d'y aller .Ils résultent d'une vision collectiviste de la solidarité avec des places ,des couvertures ,des fonctionnaires ,pour le reste débrouillez- vous.