France-Valls appelle à l'unité des républicains dans le Doubs

le
7

JOUY-LE-MOUTIER, Val-d'Oise, 2 février (Reuters) - Manuel Valls a appelé lundi à l'unité de tous les républicains pour le second tour de l'élection partielle du Doubs, qui verra dimanche prochain le socialiste Frédéric Barbier affronter la candidate FN Sophie Montel, arrivée en tête. Embarrassée par l'élimination de son candidat au premier tour, l'UMP penche vers une stratégie "ni front républicain, ni front national" qui ne fait cependant pas l'unanimité à droite. ID:nL6N0VC1SU Le Premier ministre, qui visitait un campus de formation à Jouy-le-Moutier, dans le Val-d'Oise, a dit refuser de polémiquer avec l'UMP tout en rappelant que la gauche, elle, faisait systématiquement barrage à l'extrême droite. "La gauche, quand elle s'est retrouvée au moment où il fallait choisir entre la droite et le Front national, notamment en 2002, a toujours été très claire, elle a appelé à voter toujours pour le candidat républicain", a-t-il dit à la presse. "Mais c'est à chacun d'assumer ses responsabilités, dans ce moment-là, c'est l'unité qui doit prévaloir, c'est l'unité des républicains qui doit s'imposer", a-t-il ajouté. Selon son entourage, le Premier ministre pourrait se rendre à nouveau dans le Doubs cette semaine pour soutenir le candidat socialiste, comme il l'avait fait mardi dernier. "C'est le candidat qui décide", dit un de ses conseillers. Vice-président du conseil général du Doubs, Frédéric Barbier a mis fin à une série noire pour le PS, éliminé dès le premier tour des quatre précédentes législatives partielles. Il a appelé au rassemblement autour de sa candidature "de ceux qui s'opposent à la montée des extrêmes, au Front national". (Elizabeth Pineau, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 2 fév 2015 à 18:51

    le PS est vraiment "gonflé" avec son unité républicaine .... , regarder les propos du candidat ps il ne fait que taper sur la droite : http://www.fredericbarbier.fr/

  • mipolod le lundi 2 fév 2015 à 17:51

    L'unité républicaine doit se faire, mais contre les social.os les fossoyeurs de l'économie française.

  • jbellet le lundi 2 fév 2015 à 17:27

    c'est quand ca l'arrange l'unité... c'est le seul programme du ps!! quand on a pour allié des troskistes et autres extremistes de gauche on ne donne pas de leçons

  • M2547374 le lundi 2 fév 2015 à 17:01

    Après avoir siphonné le PC, la stratégie du PS à toujours été de culpabiliser l' UMP, depuis FM, sur le problème du FN, afin de l' affaiblir et d' arriver puis de se maintenir au pouvoir. Cette stratégie est à bout de souffle, le peuple ne veut plus de la gauche au pouvoir, tant celle-ci l' a déçu :laissez les électeurs choisir, l' UMP n' a aucune responsabilité dans cette décision, seuls les électeurs sont maîtres de leur vote.

  • M5477351 le lundi 2 fév 2015 à 16:57

    c'est vrai que eux ils sont republicains magouille et compagnie

  • brenot le lundi 2 fév 2015 à 16:45

    Valls n'a pas de courage car il devrait interdire le FN s'i n'est pas républicain, et Dieu sait que le FN ce n'est pas ma tasse de thé. Comme d'habitude, Valls parle mais n'agit pas.

  • M4709037 le lundi 2 fév 2015 à 16:31

    plaisanterie que ce front républicain du PS : qui a fait monter le FN sous Mitterrand et ensuite pour affaiblir l'UMP et la droite ? Le PS bien sûr. Donc on fait monter le PS et l'on affaiblit la droite et ensuite on dit à la droite voter pour nous. De sorte que le PS continue à gouverner (régions, départements, ...). grotesque.