France-Valls appelle à faire barrage au Front national

le
0

PARIS, 22 mars (Reuters) - "Rien n'est joué" avant le second tour des élections départementales, a déclaré dimanche le Premier ministre, Manuel Valls, qui a appelé les Français à aller voter et les "républicains" à se mobiliser contre le Front national. "Ce soir, les formations républicaines ont tenu leur place. Ce soir, l'extrême droite, même si elle est trop haute, n'est pas la première formation politique de France", a dit le chef du gouvernement dans une déclaration à Matignon. "Je m'en félicite car je me suis personnellement engagé", a ajouté Manuel Valls, qui avait choisi de placer le combat contre le Front national au centre de la campagne électorale. Selon les estimations des instituts de sondages Ifop Fiducial et CSA, l'UMP-UDI est arrivé en tête au premier tour des élections départementales avec environ 30% des suffrages à l'échelle nationale, devant le Front national autour de 25% et le Parti socialiste, avec environ 20% des voix. "Les candidats de la majorité ont réalisé un score honorable", a dit Manuel Valls. "Rien n'est donc joué". "Je veux appeler à la mobilisation et au rassemblement c'est cela qui fera la différence", a-t-il ajouté, appelant "tous les républicains à faire barrage à l'extrême droite au second tour." (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant