France-Valls annonce des mesures après l'agression de policiers

le
1
    PARIS, 11 octobre (Reuters) - Manuel Valls a annoncé mardi 
de nouvelles mesures de protection des policiers intervenant en 
zones sensibles, après l'agression dans laquelle deux d'entre 
eux ont été gravement blessés le week-end dernier à 
Viry-Châtillon (Essonne). 
    "Le ministre de l'Intérieur m'a proposé de nouvelles 
mesures" qui "visent à sécuriser les véhicules et les équipages 
de patrouille générale intervenant en zones sensibles", a dit le 
Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement 
à l'Assemblée nationale. 
    "Cela prendra la forme de films anticaillassage sur les 
véhicules, voire de blindage dans certains cas. Un travail sur 
les tenues va également être mené rapidement afin de veiller à 
ce qu'elles soient intégralement ignifugées", a-t-il poursuivi. 
    Une réflexion sera conduite sur le possible usage des 
caméras mobiles "en temps réel" pour "visualiser à distance les 
circonstances d'une intervention et les moyens à déployer en 
renfort le cas échéant", a encore déclaré Manuel Valls. 
    Il a souligné que le projet de loi de finances pour 2017 
prévoyait une hausse de 15% des crédits consacrés notamment à la 
construction et à la rénovation de commissariats, dont celui du 
quartier de la Grande-Borne, à Viry-Châtillon. C'est dans ce 
quartier que les violences de samedi ont été commises. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.lauver il y a 7 mois

    lol je pensais qu'il voulait controler toutes les entrées et sorties de la cité pendant 3 mois, coller 5 ans de taules même aux pettis choufs (plus de choufs ou de petits revendeur, plus de deal possible). MAis la autant prendre une mesure disant aux flics de rester au commisariat ou mettre des PV de stationnement.