France-Valls accuse Macron de céder aux "sirènes du populisme"

le
0
    PARIS, 13 juillet (Reuters) - Manuel Valls a accusé mercredi 
Emmanuel Macron de "céder aux sirènes du populisme" et d'être le 
"produit" d'un "système" que ce dernier entend dénoncer.   
    Devant des parlementaires réunis à Matignon, le Premier 
ministre a haussé le ton comme jamais contre son ministre de 
l'Economie, qui a lancé son propre mouvement politique dans la 
perspective de l'élection présidentielle de 2017.  
    "L'éthique de responsabilité, c'est ne jamais entretenir la 
rupture entre le peuple et ses représentants - vous êtes les 
représentants du peuple, de la démocratie représentative", a 
déclaré Manuel Valls, selon un texte fourni par ses services.  
    "On ne peut pas dénoncer un prétendu 'système' en cédant aux 
sirènes du populisme quand, circonstance aggravante, on est 
soi-même le produit le plus méritant de l'élite de la 
République", a-t-il ajouté à l'adresse du ministre de 
l'Economie. 
    Lors d'un meeting mardi soir à la Mutualité, salle 
parisienne symbole de la gauche, Emmanuel Macron a notamment 
dénoncé les "règles du jeu datées" d'un "système" qui "ne 
voulait pas changer".   
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant