France-Vallaud-Belkacem annonce E1 milliard pour les enseignants

le
7
    * Une moitié débloquée en 2017, l'autre en 2019 
    * Rendre certaines carrières plus attractives 
    * "Tenir notre engagement de redistribution", dit la 
ministre 
 
    PARIS, 31 mai (Reuters) - La ministre de l'Education 
nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé mardi un plan de 
revalorisation des enseignants, qui représentera au total un 
milliard d'euros, dont une moitié sera débloquée en 2017 et 
l'autre en 2019. 
    Selon elle, ce programme permettra de moduler la 
rémunération des enseignants et d'autres personnels de 
l'Education nationale en fonction des postes occupés afin de 
rendre plus attractives, par exemple, les carrières dans les 
zones d'éducation prioritaire. 
    "L'idée, c'est que nous étions à la traîne en France 
s'agissant du traitement de nos enseignants (...) On était à la 
traîne par rapport à la moyenne des pays de l'OCDE", a estimé 
Najat Vallaud-Belkacem sur BFM TV. 
    "Moi, je veux faire passer le traitement de nos enseignants 
en haut de la moyenne de l'OCDE. Et c'est ce que nous allons 
faire grâce à ce plan qui va s'étaler entre 2017 et 2020", a 
poursuivi la ministre. 
    "C'est une rémunération qui tient compte de l'engagement et 
des fonctions que les enseignants ont accepté d'occuper (...) 
C'est une prime à l'engagement", a-t-elle insisté.   
    Najat Vallaud-Belkacem a pris l'exemple des enseignants en 
début de carrière, qui percevront 1.400 euros brut de plus par 
an.  
    Selon un document de son ministère, près de 500 millions 
d'euros seront inscrits à ce titre dès le projet de loi de 
finances pour 2017 et une nouvelle enveloppe sera débloquée le 
1er janvier 2019. 
    Interrogée par BFM TV sur l'origine des financements, Najat 
Vallaud-Belkacem n'a pas donné de précision. Elle a en revanche 
affirmé qu'il s'agissait là de tenir la promesse de François 
Hollande, lequel imaginait un mandat en deux temps.  
    "Nous avons passé la première partie du quinquennat à 
redresser le pays. Aujourd'hui, de fait, les choses commencent à 
s'améliorer d'un point de vue économique (...) et donc enfin 
nous pouvons tenir notre engagement de redistribution", a-t-elle 
dit. 
    Pour les enseignants, ce nouveau geste s'ajoute à 
l'augmentation du point d'indice de la grille salariale des 
fonctionnaires, à hauteur de 1,2%, consentie par le gouvernement 
en mars dernier.   
    Le Premier ministre, Manuel Valls, avait par ailleurs 
annoncé début mai une hausse de 800 euros à la rentrée prochaine 
d'une prime annuelle pour les professeurs des écoles afin de 
combler l'écart avec leurs collègues du secondaire.   
 
 (Simon Carraud, édityé par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JODHY il y a 6 mois

    les promesses pour 2017 et 2020 sont pour les idiots

  • dhote il y a 6 mois

    Elle promet, elle annonce, elle sait que son CDD prend fin en 2017, elle confie le bébé a son successeur avec son sourire arrogant habituel. Finalement ne plus la voir vaut bien 1 milliard d'euros.

  • xk8r il y a 6 mois

    CADEAUX déguisés pour amadouer la CGT

  • xk8r il y a 6 mois

    1 milliard pour ceux qui votent pour les so ces

  • M8252219 il y a 6 mois

    Fait en 2012 avec des contreparties d'obligation de présence devant les élèves , cela n'aurait pas posé le problème de tentative de corruption ou de clientélisme mais à moins d'un an de la prochaine éléction , c'est prendre les français pour des ..... Les 95000 enseignants ( au service de qui?.....) qui n'enseignent jamais vont bénéficier de cette augmentation.

  • phili646 il y a 6 mois

    Demain on rase gratuit mais pas pour tout le monde. Les salariés du privé vont se prendre la loi travail et son article 2 en pleine face !!!!!! pasde cadeaux aux salariés par contre pour le MEDEF c'est vanne ouverte aussi !!!!

  • brenot il y a 6 mois

    On distribue l'argent qu'on n'a pas pour calmer la CGT, les lendemains vont être très douloureux.

Partenaires Taux