France-Une église évacuée à Paris, indignation de la droite

le
3
    PARIS, 3 août (Reuters) - Les forces de l'ordre ont évacué 
mercredi matin l'église Sainte-Rita, à Paris, qui était occupée 
par des opposants à un projet immobilier prévoyant la 
destruction de l'édifice. 
    La droite et le Front national ont dénoncé une décision 
indigne une semaine après l'assassinat du père Jacques Hamel 
dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). 
    Les travaux devaient débuter en octobre dernier à 
l'emplacement de l'église Sainte-Rita, construite en 1900 dans 
le XVe arrondissement sur un terrain de la société des chapelles 
catholiques et apostoliques et louée depuis 1987 à l'Eglise 
gallicane, qui prône une certaine indépendance vis-à-vis de la 
papauté. 
    L'association des chapelles catholiques et apostoliques 
avait obtenu en janvier dernier du tribunal de grande instance 
de Paris l'autorisation de faire expulser les occupants. Le 
Conseil d'Etat avait enjoint le 5 juillet de délivrer le 
concours de la force publique, précise mercredi la préfecture de 
police de Paris dans un communiqué. 
    "Lors de cette opération, une trentaine de personnes ont 
pris place à l'intérieur du bâtiment pour s'opposer à la reprise 
des lieux. Leur évacuation s'est déroulée sans incident", 
indique-t-elle. 
    Présent sur les lieux, le député-maire (Les Républicains) du 
XVe arrondissement, Philippe Goujon, a publié des photos de 
l'évacuation sur Twitter avec ce commentaire : "L'église 
#SainteRita évacuée en plein cœur de l'été au moment où la 
France est submergée par l'émotion après le lâche assassinat 
d'un prêtre". 
    "L'évacuation par la force pour détruire l'église Ste Rita 
de Paris est le triste symbole de ce pouvoir socialiste sans âme 
et sans repère", écrit pour sa part Eric Ciotti, député LR des 
Alpes-Maritimes, dans un tweet. 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 3 aout 2016 à 12:31

    JPi - "L'association des chapelles catholiques et apostoliques avait obtenu en janvier dernier du tribunal de grande instance de Paris l'autorisation de faire expulser les occupants." Si vous n'êtes pas pour le respect de la loi, alors, allez voir ailleurs comment cela se passe sous une dictature comme vous l'aimez.

  • janaliz le mercredi 3 aout 2016 à 11:19

    Comprend pas bien la situation. Comment peut-on expulser d'une église qui sert de lieu de culte à des fidèles ? Ce n'est pas tout à fait ce que prévoit la loi... Ou alors la situation est mal expliquée... On peut quand même constaté que la force est toujours utilisé à l'encontre des chrétiens... Les bienfaits de la normalitude...

  • M6882307 le mercredi 3 aout 2016 à 11:02

    Cela pouvait attendre. Ce pouvoir socialiste est complètement à la dérive.