France-Un suspect en examen dans l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam

le
0

(Actualisé avec mise en examen) PARIS, 16 octobre (Reuters) - Un homme interpellé dans l'enquête sur les complicités dont a pu bénéficier Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir planifié un attentat à Villejuif (Val-de-Marne) en avril dernier, a été mis en examen vendredi, a-t-on appris de source judiciaire. Il est soupçonné d'avoir fourni une aide logistique à ce jeune étudiant algérien. Le suspect, placé en détention provisoire, a été mis en examen pour participation à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste à caractère criminel conformément aux réquisitions du parquet. La garde à vue d'une seconde personne interpellée le même jour, le 14 octobre, avait été auparavant levée. Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé un attentat "imminent" contre au moins une église à Villejuif et d'avoir tué une jeune femme retrouvée morte dans sa voiture, a été mis en examen et écroué fin avril. Il a reçu des "instructions données vraisemblablement de Syrie et pour le compte d'organisations terroristes", ainsi qu'une aide sous forme de véhicules et d'armement, d'après le ministre de l'Intérieur. L'Algérien avait été signalé comme ayant des velléités de départ en Syrie. Des vérifications le concernant avaient été effectuées en 2014 et en 2015 "sans révéler d'éléments susceptibles de justifier l'ouverture d'une enquête judiciaire", avait alors expliqué Bernard Cazeneuve. Trois hommes d'une trentaine d'années soupçonnés de lui avoir fourni une aide logistique ont déjà été mis en examen dans ce dossier. (Gérard Bon, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant