France-Un plan à l'automne contre la surpopulation carcérale

le
0
    PARIS, 8 août (Reuters) - Le gouvernement présentera à 
l'automne un plan contre la surpopulation carcérale, prévoyant 
en particulier la construction de prisons, ont annoncé lundi 
Manuel Valls et Jean-Jacques Urvoas. 
    "Des pistes seront présentées à l'automne avec un plan 
spécifique, concret, précis, financé", a dit le Premier ministre 
à l'issue d'une visite à la maison d'arrêt de Nîmes (Gard), un 
établissement qui compte 395 détenus pour 192 places 
    On recensait 69.375 détenus dans les prisons françaises 
début juillet, un total en hausse de 3,8% sur un an, alors que 
ces dernières n'offraient que 58.311 places (+1,0% sur un an). 
    Selon le ministère de la Justice, on comptait alors 1.648 
matelas au sol dans ces établissements (+61,7% sur un an). 
    Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, qui 
accompagnait Manuel Valls, a indiqué que "la réponse sera 
globale, elle sera devant les commissions des lois de 
l'Assemblée nationale et du Sénat en septembre puisque je dois 
rendre un rapport sur l'encellulement individuel". 
    "La préoccupation du gouvernement, c'est évidemment 
l'encellulement individuel parce qu'aujourd'hui c'est un 
impératif de sécurité", a-t-il ajouté. "Il faut non seulement 
annoncer des constructions, ce que nous ferons, mais surtout les 
financer et ensuite dire ce qu'on va construire." 
    Manuel Valls a souligné la construction récente de plusieurs 
prisons, la réhabilitation d'autres comme la Santé, à Paris, et 
la création de plus de 1.100 postes dans l'administration 
pénitentiaire. 
    "Il reste cependant beaucoup de travail à faire", a-t-il 
ajouté. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux