France-Un nouveau parlementaire dans le viseur de la justice

le
1

PARIS, 17 avril (Reuters) - La justice a été saisie du cas du député UMP des Bouches-du-Rhône Dominique Tian, qui a omis de faire état en 2012 d'avoirs à l'étranger dans sa déclaration de patrimoine. Dans un communiqué, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) fait état vendredi d'un "doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité" de sa déclaration en raison notamment de "l'omission d'avoirs détenus à l'étranger". Le 17 avril, la HATVP avait également transmis au parquet financier le dossier du sénateur centriste du Gers, Aymeri de Montesquiou, dont l'immunité parlementaire avait été levée dans le cadre de l'affaire du "Kazakhgate". Auparavant, la HATVP, créée dans la foulée du scandale Cahuzac pour assurer le contrôle des déclarations de patrimoine des ministres et des élus, avait épinglé la déclaration du sénateur Serge Dassault. Celle-ci a également été transmise à la justice. (Gérard Bon, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cacous le vendredi 17 avr 2015 à 18:35

    Il vaut mieux citer ceux qui sont honnêtes.... Ils sont moins nombreux....